• Cap au sud (III), ça se complique

    On ne peut pas dire que le temps passé à lire les réponses reçues à la  question posée dans mon billet précédent ai bouleversé mon emploi du temps quotidien. La question était-elle trop ardue ? Les neurones des lecteurs sont-ils épuisés en cette fin d'année ? Peu importe, il est temps maintenant de lever le voile qui couvre ce petit secret de famille.

    Examinons le mariage de Jean François Hugues [148] et Anne Marie Lati [149], et en particulier la filiation de l'épouse.

     

      

    Les parents d'Anne Marie Lati sont Barthelemi et Anne Roumiou.  Le nom d'Anne Marie est souligné en vert dans l'acte et celui de ses parents en rouge. Suivant la règle d'attribution de la numérotation Sosa, il vont porter respectivement les N° 298 et 299, puisque le n° d'Anne Marie est 149.

    Mais n'allons pas si vite. Ces noms, Barthelemi Lati et Anne Roumiou n'évoquent-ils rien pour vous ?

    Revenons sur un autre mariage, traité dans premier billet de cette série cap au sud (I), mais dont la lecture n'était possible qu'après avoir cliqué sur un lien. Une énigme n'a d’intérêt que si elle impose à ceux qui s'y frottent quelques efforts.

    Voici, en clair cette fois-ci, le mariage entre Jean Lati [72] et Marie Honorade Hugues [73] :

     

    et si on zoome le haut de l'acte :

     

    les parents de Jean Lati [72] sont Barthelemy et Anne Roumiou, tout comme ceux d'Anne Marie [149] ! Et il ne s'agit pas d'homonymes, Jean et Anne Marie sont bien frère et sœur.

    Jean portant le n° Sosa 72, son père Barthelemi porte le n°144 en plus du 298 qui lui vient de sa fille Anne Marie et Anne Roumiou possède elle aussi deux n°, les 145 et 299.

    Il s'agit bien d'un implexe transgénérationnel, puisque Elisabeth Hugues [37], l'arrière petite fille du couple Barthelemy Laty [144,298] / Anne Roumiou [145,299] va épouser leur petit fils François Laty [36].

    Une représentation graphique de cette situation vous sera peut-être utile :

     Cap au sud (III), ça se complique

     

    Plusieurs dates restent à trouver pour mieux comprendre l'écart du nombre de génération entre les deux branches de l'arbre. On sait toutefois que le mariage entre Jean François Hugues [148] et Anne Marie Lati [149] a été célébré plus de douze ans avant celui qui a uni Jean Laty [72] à Marie Honorade Hugues [73]. Douze ans, c'est presque la moitié d'une génération. Et Barthelemy Hugues [74] est né neuf mois seulement après le mariage de ses parents alors que les parents de François Laty [36] sont mariés depuis trois ans et demi à la naissance de celui-ci.

    Enfin, François Laty est âgé de plus de quarante ans lorsqu'il épouse Elisabeth Hugues [37], fille de son cousin Barthelemy Hugues [74] et Elisabeth n'est alors âgée que de vingt et un ans. Lors de son premier mariage, avec Marie la sœur d'Elisabeth, François avait déjà trente trois ans.

    Le plus fort de cette histoire est que nous n'en avons pas fini avec les méandres de cette généalogie. Ami lecteurs, serez vous plus perspicaces pour découvrir l'autre particularité cachée dans ces actes ?


  • Commentaires

    1
    Cécile
    Mardi 28 Novembre 2017 à 21:44

    Mon cerveau n'arrive pas à suivre, mais je lis toujours avec attention la réponse. J'attends le prochain billet du coup :)

    2
    Mireille
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 17:03

    Anne Marie Lati épouse Jean François Hugues en 1794. Le frère d'Anne Marie, Jean Lati, épouse quelques années plus tard Marie Honorade Hugues. Hugues, aussi? Une coïncidence? Bien sur que non, sinon il n'y aurait pas de jeu. Quel  lien qui unit Marie Honorade et Jean François?

    Les parents de Jean François sont Joseph Hugues et Marguerite Giraud. Joseph et Marguerite ont un autre fils, Guillaume, et ce Guillaume est le père de Marie Honorade. Conclusion: Jean François est l'oncle de Marie-Honorade. En plus d' être son beau frère.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Céline Quagliata
    Samedi 2 Décembre 2017 à 19:47

    Bravo !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :