• implexe et jeux de prénoms (2)

    La première partie de ce billet commençait avec le couple Jean Robert et Anne Raffard et se terminait avec le mariage de deux de leurs enfants, tous deux prénommés André. 

    Nous allons maintenant examiner les descendants de la troisième génération et les suivantes.

    Pour vous permettre de vous y retrouver plus facilement, nous allons numéroter les générations en partant du couple d'origine formé par Jean Robert et Anne Raffard. Les deux André, enfants de ce couple, appartenaient donc à la deuxième.

    les chiffres entre crochets sont les numéros Sosa des personnes. Un clic sur les images les passe en plein écran. Les actes les plus difficile à lire ont été transcrits.

    Troisième génération (de 1669 à 1758, règne de Louis XIV et Louis XV).

    Sur la branche d’André l’ainé, sa fille Benoite Robert [433] épouse Benoit Boucher [432]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Acte de naissance de Benoite Robert [433]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    transcription de l'acte :

    Benoite Robert fille des mariès André Robert et Marguerite Brias de Touchiboux paroisse de Bessey a été baptisée ce 28e avril 1688 son parrain jean Brias son oncle de la paroisse de Maclas sa marraine Benoite Gascon du lieu de Bessey en présence de Jean François et Antoine Jacquemet tous deux de la paroisse de maclas qui n'ont su signer requis

     Acte de mariage entre Benoite Robert [433] et benoit Boucher [432]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    transcription de l'acte :

    Ce trois janvier mil sept cent quatorze après 3 publications faites en cette paroisse et en celle de Chavanay suivant le certificat dudit curé en date d'aujourd'hui j'ai donné la bénédiction nuptiale à Benoit Boucher mon paroissien fils légitime de Noel absent mais consentnat dans le contrat de mariage et de feu Claudine Chaumiene et à Benoite Robert habitante à Chavanay fille légitime de feu André et de feu Marguerite Brias de la paroisse de Bessey en présence des soussignés

     Sur la branche d’André le jeune, son fils Jean Robert [318], après le décès de sa première épouse, Isabeau Reynaud, épouse Elisabeth Mellier [319]

     implexe et jeux de prénoms (2)

      

    Acte de naissance de Jean Robert [318]

    implexe et jeux de prénoms (2)

     

    transcription de l'acte :

    Jean Robert fils des mariés André Robert et Anne Rohé de Toucheboux paroisse de Bessey a été baptisé par moi curé soussigné le treizième novembre mil sixt cent huitante neuf son parrain Jean Rohé son grand père sa marraine Anne Raffard sa grand mère  en présence de Jean Guillot aussi dudit Toucheboux et Jean Rohé dudit Bessey qui n'ont su signé requis

    Acte de mariage entre Jean Robert [318] et Elisabeth Mellier [319]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    transcription de l'acte :

    Jean Robert laboureur du lieu de Touchibou paroisse de Bessey demeurant à présent granger au lieu de Goëly paroisse de Maclas, veuf fils légitime de vivant André Robert et d'Anne Rouhé époux d'une part et Elisabeth Mellier fille légitime de défunt Gilibert Mellier laboureur de Lupé et de vivante Catherine Chardon épouse d'autre part ayant été proclamé canoniquement trois fois dans l'église de Lupé et dans celle de Maclas sans avoir découvert aucun empêchement canonique comme apart par la remise de M le curé de Maclas en date du 4eme de ce mois signé Mathivet je leur ai donné la bénédiction nuptiale et les ai unis par le sacrement de mariage en face de l'église en présence de Antoine Robert, Henry Robert de Bessey et de Pierre Dumas et Pierre Colomb de Lupé qui n'ont su signer ce neuvième juin mil sept cent trente trois.

     

    Bessey ; 42520 ; Rhône-Alpes ; France

    Quatrième génération (de 1724 à 1813, règnes de Louis XV et Louis XVI, 1ere république, 1er empire).

     Sur la branche d’André l’ainé, Benoit Boucher [216], fils du couple Benoite Robert [433] et Benoit Boucher [432] de la troisième génération épouse, Jeanne Flacher [217]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Acte de naissance de Benoit Boucher [216]

    implexe et jeux de prénoms (2)

     

     transcription de l'acte :

     Ce quinze mars 1724 j'ai baptisé Benoit Boucher né hier fils légitime de Benoit et de Benoite Robert. parrain autre Benoit Boucher marraine Claire Boucher en présence de Pierre Vialar et d'Etienne Favier illetrés requis

    Acte de mariage entre Benoite Boucher [216] et Jeanne Flacher [217]

    implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Sur la branche d’André le jeune, Marguerite Robert [159], fille du couple jean Robert [318] et Elisabeth Mellier [319], épouse Antoine Bourrin [318], après le décès de celui-ci, Marguerite épouse en seconde noces Claude Paret

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Acte de naissance de Marguerite Robert [319]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     Acte de mariage entre Marguerite Robert [319] et Antoine Bourrin [318]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     Cinquième génération (de 1755 à 1837, (règne de Louis XVI, 1ere république, 1er empire, 2eme république).

     Sur la branche d’André l’ainé, Joseph Boucher [108], fils du couple Benoit Boucher [216] et Jeanne Flacher [217] de la quatrième génération, épouse Marie Bayle [109]

    implexe et jeux de prénoms (2)

     

     

     

     

     

     

     

     Acte de naissance de Joseph Boucher [108]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Joseph Boucher [108] et Marie Bayle [109]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Sur la branche d’André le jeune, Agathe Bourrin [79], fille du couple Marguerite Robert [319]et Antoine Bourrin [318] épouse Claude Lavial [78]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de naissance d'Agathe Bourrin [79]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Agathe Bourrin [79]et Claude Lavial [78]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Sixième génération (de 1783 à 1862, (règne de Louis XVI, 1ere république, 1er empire, 2eme république, 2nd empire).

     

    Sur la branche d’André l’ainé, Benoit  Boucher [54], fils du couple Joseph Boucher [108]et Marie Bayle [109] de la cinquième génération, épouse Rose Françoise Crotte [55]. Les lecteurs attentifs reconnaitront le couple dont les débuts tumultueux ont été décrits précédemment sur ce blog.

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

     

     

     

     

     

     

    Acte de naissance de Benoit  Boucher [54]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Benoit  Boucher [54],et Rose Françoise Crotte [55]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Sur la branche d’André le jeune, Marguerite Lavial [39], fille du couple  Claude Lavial [78] et Agathe Bourrin [79], épouse Jean François Chorein [38]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Acte de naissance de Marguerite Lavial [39]  

    implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Acte de mariage entre Marguerite Lavial [39]  et Jean François Chorein [38]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Septième génération (de 1804 à 1888, 1er empire, 2eme république, 2nd empire, 3eme république) .

     Sur la branche d’André l’ainé, Jeanne  Boucher [27], fils du couple Benoit  Boucher [54] et Rose Françoise Crotte [55] de la sixième génération, épouse jean Baptiste Boucher [26]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous trouverez l'acte de naissance de Jeanne  Boucher [27] dans le billet "jeanne, enfant de l'amour".

    Acte de mariage entre Jeanne  Boucher [27] et jean Baptiste Boucher [26]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Sur la branche d’André le jeune, Agathe Chorein [19], fille du couple  Jean François Chorein [38] et Marguerite Lavial [39], épouse André Paret [18]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Acte de naissance d’Agathe Chorein [19]  

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Agathe Chorein [19]  et André Paret [18]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Huitième génération (de 1834 à 1925, 2eme république, 2nd empire, 3eme république).

     Sur la branche d’André l’aîné, les choses se compliquent un peu puisque, du fait d'un nouvel implexe, deux enfants du couple Jeanne  Boucher [27] et jean Baptiste Boucher [26] de la septième génération apparaissent dans l'arbre avec un numéro Sosa :  Marie Rose  Boucher [13] qui épouse jean Baptiste Boucher [12] et Rosalie Boucher [15] qui épouse Jean Etienne Chantelouve [14]. C'est la première partie de l'implexe décrit dans le billet "double implexe au pied du Pilat". Allons nous suivre Marie Rose ou Rosalie ? Cela n'a en fait guère d'importance puisque un des fils de Marie Rose qui portera le n° Sosa 6 va épouser une fille de Rosalie portant le n° Sosa 7. Nous sommes aussi certain que la réponse à la question qui justifie ce billet-qui sont les descendants des deux André Robert qui forment un nouveau couple- ne trouvera pas sa réponse à cette génération puisque le mariage à venir se fait entre descendants de la branche de l'aîné des André. Il faudra donc attendre encore un peu !

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de naissance de Marie Rose Boucher [13]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Marie Rose  Boucher [13] et jean Baptiste Boucher [12]

    implexe et jeux de prénoms (2) 

    Acte de naissance de Rosalie Boucher [15]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Rosalie  Boucher [15] et jean Etienne Chantelouve [14]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

     Sur la branche d’André le jeune, Marie Philomène Paret [9]  fille du couple  Agathe Chorein [19]  et André Paret [18] épouse Jean Antoine Bonneton [8]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de naissance de Marie Philomène Paret [9]  

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Marie Philomène Paret [9]  et Jean Antoine Bonneton [8]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Neuvième génération (de 1878 à 1988, 3eme république, 4eme république, 5eme république)

     Sur la branche d’André l’ainé, Claudy  Boucher [6], fils du couple Marie Rose  Boucher [13] et jean Baptiste Boucher [12] de la huitième génération épouse Catherine Emilie Chantelouve [7], fille de Rosalie Boucher [15] et de Jean Etienne Chantelouve [14]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de naissance de Claudy  Boucher [6]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de naissance de Catherine Emilie Chantelouve [7]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Claudy  Boucher [6] et Catherine Emilie Chantelouve [7]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

    Sur la branche d’André le jeune, Paul Jean Félix Bonneton [4]  fils du couple  Jean Antoine Bonneton [8] et Marie Philomène Paret [9] épouse Jeanne Joséphine Breton [5]

     implexe et jeux de prénoms (2)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Acte de naissance de Paul Jean Félix Bonneton [4]

    implexe et jeux de prénoms (2)

    Acte de mariage entre Paul Jean Félix Bonneton [4] et Jeanne Joséphine Breton [5]

     implexe et jeux de prénoms (2)

    Dixième génération

    Nous voici au bout du voyage, trois siècles se sont écoulés depuis la naissance des deux André Robert. Lorsque le fils Paul Jean Félix Bonneton et de Jeanne Joséphine Breton épouse la fille de Claudy Boucher et de Catherine Emilie Chantelouve, le 12 avril 1947, ils ne se doutent sans doute pas que, dix générations avant eux a commencé une saga dont l’épisode de ce mariage est un nouvel implexe, même si son taux de 0,1953125% ne pèse pas très lourd dans notre patrimoine génétique.

    C’est aussi le seul trouvé à ce jour entre les branches  paternelle (Bonneton) et maternelle (Boucher)

    Vous l’avez compris, les cousin et cousine qui s’épousent ne sont autres que Jojo et Fernande.

    Les lecteurs non membres ou attachés à la famille Bonneton égarés sur ce blog doivent savoir de Jojo et Fernande sont les parents du rédacteur de ces lignes.


  • Commentaires

    1
    mireille du dauphiné Profil de mireille du dauphiné
    Lundi 27 Mai 2013 à 10:01

    je n'avais pas le droit de jouer, connaissant la solution (délit d'initié?). Pour ceux qui ont du mal à suivre les explications détaillées de Guy, et qui se perdent dans les noms ou les prénoms (si, si, c'est possible), il existait un moyen très simple de trouver la réponse, mais je ne peux pas le dévoiler sans l'aval  de l'auteur du jeu... et, connaissant son esprit machiavélique, ce n'est pas gagné!

    Mireille

    2
    Quagliata Céline
    Lundi 27 Mai 2013 à 10:08

    Hello,

    Cet article à l'air bine passionnant, je résiste et ne regarde pas la solution, j'ai un emploi du temps un peu chargé mais après le 30 mai, je trouverai les 2 solutions, sans tricher!

    A bientôt

    3
    zogabu Profil de zogabu
    Lundi 27 Mai 2013 à 14:59

    Selon Darwin, la sélection naturelle veut que dans une espèce vivante une génération soit mieux adaptée à son environnement que celle qui la précédée. Pourtant la seule personne à avoir trouvé à réponse mon énigme n’appartient pas à la génération la plus récente de ceux qui étaient censés chercher à la résoudre. D’accord, le test porte sur un groupe trop restreint pour en déduire, comme les créationnistes, que Darwin est un fumiste mais, quand même…

     

    J’ai aussi compris que certains cobayes souhaitaient tenter leur chance avant de lire le billet qui donne la solution. Afin de leur éviter les écueils les plus périlleux, voici quelques recommandations.

     

    Je vois quatre approches pour résoudre cette énigme, je les classe dans l’ordre croissant de l’élégance :

     

    La première est strictement généalogique : vous avez dans le premier billet des informations précises sur les enfants des deux André et rien ne vous empêche de rechercher en consultant  les registres sur internet leurs descendants jusqu’à ce que vous trouviez les deux qui se marient. Si vous choisissez cette voie, armez-vous de patience, car vous ne sachant pas quel enfant choisir, vous devrez tous les suivre, et ils sont parfois fort nombreux. Et comme ils ne se marient pas toujours là où ils sont nés, rien ne prouve que vous finirez par trouver le mariage recherché. Et même si vous ne vous bloquez pas, le travail est colossal. Il serait même préférable de partir des contemporains et de remonter jusqu'à nos deux André. C’est ce que j’ai fait et ça a pris presque deux ans de recherches.

     

    La deuxième solution est celle de Mireille, un modèle de pragmatisme. Je n’en dirais pas plus et je lui propose de vous laisser mariner encore quelques jours. Elle a ensuite ma bénédiction pour la dévoiler.

     

    J’appellerai la troisième solution « psychologique ». La question que je vous pose n’a de sens que si les personnes dont vous cherchez le nom ne sont pas de parfait inconnus pour vous. Si vous faite le tri parmi ceux que vous connaissez et que vous éliminez ceux qui n’avaient aucune chance d’avoir des ascendants communs eux pour vivre dans régions éloignées, vous verrez que ça ne laisse pas grand monde. Mais il faut choisir des noms et le coté loterie peut rebuter certains.

     

     

    Enfin la quatrième solution qui me parait la plus  séduisante : Vous connaissez le numéro Sosa de chacun des deux André Robert. Si vous avez oublié comment fonctionne cette numérotation, un petit tour sur internet ou sur un des premiers billets de ce blog vous rafraichira la mémoire. Si, armé de cette connaissance, vous examinez attentivement les numéros respectifs de nos deux André, vous devriez trouver la réponse avant l’ébullition de votre cerveau. Je donnerai un nouvel indice, plus précis, dans deux jours si la réponse ne vient toujours pas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :