• Le carnet de Paul Bonneton (III)

    Nous allons tourner dans ce billet quelques nouvelles pages du carnet de Paul Bonneton et dresser le cadre géographique dans lequel il a vécu la guerre de 14 18.

    Voici les pages en question.

    Le carnet de Paul Bonneton (III)

     

    Le carnet de Paul Bonneton (III)

     

    Le carnet de Paul Bonneton (III)

     

    Le carnet de Paul Bonneton (III)

    Ces quatre pages comportent cent seize noms de lieu soigneusement notés sur deux colonnes. En plus de ces noms apparaissent, au droit de certains la mention « 1ere permission », « 2eme permission » et ainsi de suite jusqu’à la 11eme permission, ce qui ne laisse aucun doute sur la signification de cette liste. Il s’agit bien des lieux où Paul s’est trouvé pendant cette guerre. Une autre indication, entre 105eme et 106eme noms de lieu, « Lenoncourt » et « Couture », semble être composée des lettres A et L imbriquées qui signifie peut-être Allemagne. Mais le sens de cette mention reste un mystère, au moins pour le moment.

    Avant de rapprocher cette liste de lieux des journaux de marches et opérations mis en ligne par les archives militaires, afin de dater les étapes de cette longue liste et d’imaginer, autant que possible, les actions dans lesquelles Paul a été impliqué, il fallait identifier ces lieux et les positionner avec le plus de précision possible sur une carte.

    Le tableau qui suit est une transcription des pages du carnet. La première colonne est un simple numéro d’ordre, la seconde donne le symbole qui représentera le lieu sur la carte, suivi de la couleur du lien vers le lieu suivant, couleur qui change après chaque permission, la quatrième colonne est le nom tel qu’il apparait sur le carnet. On trouve ensuite dans la cinquième colonne, le nom du même lieu tel qu’il est porté sur les cartes IGN d’aujourd’hui, fruit de recherches parfois laborieuses. Enfin, les colonnes six à huit donnent le département puis les coordonnées du lieu. Certains lieux n’ont pas pu être identifiés. Ils le seront peut-être grâce aux journaux de marche.

    Le carnet de Paul Bonneton (III)

     

    Le carnet de Paul Bonneton (III)

    On peut aussi s’interroger sur la présence de Viarmes parmi les lieux notés sur le carnet. On se doute que Paul connaissait ce village puisque Jeanne Joséphine, sa future épouse y résidait, mais il est étonnant qu’il y ait séjourné en tant que soldat hors permission. Je n’ai trouvé nulle part trace de combat à proximité de Viarmes. Tout au plus, au début de la guerre, lorsque l’avancée rapide des assaillants en direction de Paris a fait craindre une menace pour la capitale, a-t-on creusé quelques tranchées entre Viarmes et Belloy en France. Ces tranchées dont les vestiges ont été découverts récemment faisaient partie d’un système de défense encerclant Paris, mais elles semblent ne jamais avoir été utilisées. Et la position de Viarmes sur la 98eme ligne du carnet, après sa huitième permission font plutôt penser à 1918 qu’a 1914. La présence de villes allemandes dans cette liste est aussi étonnante. La reddition allemande a été signée avant que la retraite des troupes du Kaiser permette aux alliés de passer la frontière, si on se fie à ce qu’en disent les historiens. Espérons que l’exploitation des journaux de marche apportera une réponse à ces questions.

    Voici, enfin, la carte promise. Autres détails à propos de cette carte, le lien qui relie deux lieux avant et après une permission est en trait pointillé noir, car il se peut que l'unité à laquelle appartenait Paul se soit déplacé pendant sa permission. Certains lieux sont si proches qu'ils sont représentés par un seul symbole sur la carte. Enfin, le trait qui relie deux ville n'indique bien entendu pas le chemin réellement suivi par les soldats.

    Le carnet de Paul Bonneton (III)

    Vous avez du mal à suivre Paul dans ses pérégrinations sur la carte ? Pas de panique ! Il ne s’agit pour le moment que de situer tous ces lieux sur une carte du nord-est de la France. Sans entrer dans le détail, on voit clairement que Paul a combattu dans l’Oise, dans la Meuse et dans l’Aisne.

    Maintenant que le décor est planté, nous allons pouvoir nous intéresser aux évènements qui s’y sont déroulés.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :