• Le retour de la brebis égarée

    Chers lecteurs et lectrices, vous avez peut-être en mémoire un billet récent intitulé « un autre mariage curieux » qui traitait d’une réhabilitation de mariage. Même si, dans le cas en question, la réhabilitation était sans doute justifiée par la consanguinité au quatrième degré des époux, constatée après la célébration de leur mariage, d’autres causes justifiant une réhabilitation étaient évoquées. Parmi elles, était citée le retour dans l’église catholique d’un couple marié hors de celle-ci, pour laquelle l’abjuration sincère d’une foi hérétique par les époux était exigée par le droit canon.

    Ce genre de situation n’est guère fréquent dans le Val d’Oise, région d’origine des registres paroissiaux auxquels je consacre le plus clair du temps que m’alloue mes insomnies, puisque le protestantisme n’était réellement répandu que dans le sud de la France.

    Peut-être d’ailleurs que Pierre Baudouin, dont il est question dans ce billet, est un descendant de camisard. Mais c’est bien à Presle, dans le val d’Oise, que le curé dresse l’acte suivant :

    le retour de la brebis égarée

      

    ce 31 juillet 1717 a été faite abjuration de l’hérésie calvinienne

    par Pierre Baudouin fils de défunt Pierre Baudouin et de défunte

    Marie Tavernier de la paroisse de Deuil diocèse de Paris âgé de 57 ans.

    entre les ?? prêtre curé de Presle soussigné par

    le pouvoir que l’en ai reçu de monseigneur l’évêque et comte de

    Beauvais en date du 23 de ce mois en présence de M Charles de St ??

    et de François Audeffroy prêtre vicaire de Mafflier et de Pierre Mouret

    prêtre vicaire de cette paroisse et de Florent Poule clerc de ladite paroisse, de

    Vincent Beaujean et de François Departont clerc de l’église de Mafflier

    tous témoins soussignés à l’original

    Pierre Baudouin n’est donc plus une brebis égarée depuis ce 31 juillet 1717 ou il a rejoint le troupeau des catholiques. Comme il a 57 ans et qu’il abjure seul, il ne s’agit pas de préparer la réhabilitation de son mariage mais, plus vraisemblablement, d’assurer son salut dans l’au-delà.

    Gageons que c’est ce que le curé du village lui a promis. Et cette promesse vaut bien celles que s’apprêtent à nous faire, tous bords confondus, les candidats aux élections à venir…


  • Commentaires

    1
    Mireille
    Mardi 20 Septembre 2016 à 08:32

    C'est connu: Les promesses n'engagent que ceux qui les croient

    2
    Nico
    Mardi 20 Septembre 2016 à 08:32

    Dommage que ce Pierre Baudoin soit rentré dans le rang ;) Les curés de l'époque devaient quand même avoir de bonnes têtes à claques, si je puis me permettre ce blasphème.

    Autre chose : il me semble qu'il y a aussi du "Baudoin" côté Carrara branche maternelle. Si ma mémoire est bonne, c'est le nom de jeune fille de mon arrière grand-mère (épouse Franco). A quand les ancêtres communs ?

    Bizz !! Nico

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 09:35

        chers neveu et nièce (dans l'ordre où vous avez posté vos commentaires...).

        je constate que vous réagissez parfois à ces billets en vous référant à vos propres racines, il ne tient qu'a vous de vérifier si le sang de ce Pierre Baudouin qui a renié sa foi Calviniste coule aussi dans vos veines.

        Je suis prêt à vous donner un coup de main. Il faut pour cela me donner une date de décès d'un de vos aïeux, avant 1900 (pour que l'acte soit en ligne). Trouver trois ou quatre générations ne prendra normalement que quelques heures, au moins jusqu'à ce qu'on passe de Menton à Vintimille...

        quant à mon Pierre Baudouin, c'est un gaillard "rencontré" par pur hasard en recherchant les enfants de René Thiphaine et Marie Jacquin, qui ne sont eux mêmes pas de notre famille...

    3
    Quagliata Céline
    Mardi 20 Septembre 2016 à 08:51

    Je vois que je ne suis pas la seule à accompagner mon café de la lecture des articles guettés de Guy. 

    En effet il y a bien un Baudoin du côté de Marcelle Carrara, avec des origines Belge il me semble.

    A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :